Douce soirée d’été

“Je vais en mer plus tard, tu viens ?”
Il était environ 19 heures. Je venais de m’installer dans mon jardin avec un livre et un soda quand j’ai lu ce jus… Eh bien… pourquoi pas ? Peut-être que ça pourrait être une soirée amusante.
Cinq minutes plus tard, je suis monté dans ma voiture… si mes pensées étaient aiguisées, je n’aurais pas besoin de beaucoup de temps. Tout ce que je portais, c’était une robe à bretelles spaghetti… et mes chaussons de plage. “J’arrive…” J’ai rappé…
Il avait fait une chaleur étouffante ce jour-là, mais maintenant la chaleur était agréable, c’était une belle soirée.
J’ai garé ma voiture et j’ai marché vers la plage… la brise marine a caressé ma peau… mmm c’était un endroit merveilleux !
Je l’ai vite trouvé dans les dunes, il m’avait déjà préparé une serviette. Je l’ai embrassé, j’ai vite enlevé ma robe et je me suis allongée à côté de lui.
C’était assez calme sur la plage, la plupart des gens étaient probablement déjà rentrés chez eux.
Bientôt, il a caressé ma peau, mes seins… Je lis la faim dans ses yeux. Il ne pouvait pas cacher son excitation. Je lui ai caressé et léché la bite. Il s’est déchaîné. Bientôt nous étions sur une serviette, nous étions tous les deux assez désinhibés…
Le sexe sur une plage, en public… ça m’a fait peur, mais je me suis laissé emporter… il est venu sur moi, il voulait faire l’amour, et je n’ai pas pensé à l’arrêter, j’en avais envie autant que lui. Je l’ai senti se cogner au fond de moi, quelques secondes de plus et il arrivait, quand j’ai soudain remarqué un spectateur derrière lui … Je n’ai rien remarqué et il est arrivé en gémissant. Ce n’est qu’alors qu’il a remarqué le spectateur… “beau spectacle” a-t-il dit sans hésiter… “le spectacle est terminé maintenant” a-t-il répondu par quelques bribes. J’ai trouvé ça assez drôle… nous avons apprécié après notre serviette. Les coquins que nous étions !
Il y avait plus de gens que nous le pensions au départ… parce qu’un peu plus tard, deux hommes un peu plus loin nous ont offert deux verres de bulles… “pour reprendre notre souffle :-)” Nous n’avons pas bu notre verre seuls, mais nous nous sommes assis avec les hommes, nous avons discuté, nous avons grignoté, nous avons fendu une autre bouteille ensemble… il y avait quelque chose de spécial… nous ne les avions jamais vus auparavant.
J’étais là … avec trois hommes nus dans les dunes … alors que j’avais l’intention de lire tranquillement un livre dans le jardin … J’ai dû sourire à cette idée.